Comment devenir développeur web Freelance ?

développeur web
Vous êtes développeur web et vous souhaitez travailler en mode freelance plutôt que de vous faire employer. Comment devenir indépendant ? Le développeur web freelance : que fait-il ? Comment intégrer ce mode de travail ? Quels sont les avantages et inconvénients ?

Qu’est-ce qu’un développeur web Freelance ?

Le travail du développeur web est de concevoir des applications ou des sites web. Il peut également juste s’agir pour lui de résoudre des problèmes d’ordre technique sur les fonctionnalités d’un site afin de mieux rentabiliser ce dernier. Le fait de devenir freelance dans ce domaine revient à opter pour un travail indépendant. Il ne s’agit donc plus de travailler pour une seule entreprise en tant que salarié ordinaire. Le freelance est libre de proposer ses services à plusieurs clients selon sa disponibilité. Il est à la fois son propre chef et son propre et unique employé. Néanmoins, il peut se faire aider à volonté dans ses tâches.

Comment devenir freelance en développement web ?

Avant de se lancer en freelance, il est important de se renseigner afin de bien comprendre comment se déroulent le travail et le quotidien d’un freelance. Vous devez ensuite vous faire une raison. Comme dans toute entreprise, seule une motivation claire permet d’atteindre les objectifs fixés.

Par ailleurs, il vous faut également prendre le temps d’accroître vos compétences de développeur Web. Beaucoup de clients préfèrent généralement se fier aux entreprises plutôt qu’à un freelance. Mais votre expertise vous permettra de vous démarquer.

Des valeurs à votre avantage

Pour être freelance, quelques valeurs sont indispensables :

  • l’autonomie,
  • la créativité,
  • le dynamisme,
  • le sens de l’organisation et par conséquent d’une bonne gestion du temps,
  • la capacité à communiquer et surtout à savoir se vendre,
  • la maitrise de quelques bases de la gestion financière afin de pouvoir gérer efficacement vos budgets,
  • l’amabilité et la fiabilité.

Ajoutées à vos compétences techniques de développeur web, ces valeurs vous aident dans l’obtention de vos premiers contrats et dans la fidélisation de votre clientèle. Ceci ne se fera certainement pas dès vos premières semaines de travail. C’est pour cela qu’il est utile de passer par le statut salarié dans une entreprise avant de penser à devenir indépendant. Cela vous aide à très vite construire votre réseau de clients. Aussi, vous êtes assez outillé pour une bonne planification de vos tâches en vue d’excellents rendements.

Le choix de votre structure juridique

Lorsque vous travaillez et que vous faites des factures, il vous faut obligatoirement être sous une structure juridique. Plusieurs structures s’offrent à vous et chacune présente ses particularités. Vous devez faire un choix en fonction de vos besoins.

La microentreprise ou autoentreprise

Les formalités administratives pour l’ouverture sont assez simples et rapides. Cependant, ce statut est le moins choisi par les développeurs web, car il pose des limites en matière de revenus. Aussi, il ne sécurise pas votre capital en cas de faillite.

L’Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée ou EIRL

Elle distingue votre propre capital du patrimoine professionnel. Ainsi, en cas de problèmes, seul le patrimoine professionnel peut être hypothéqué. Ce régime paraît le plus sûr.

La création d’une société

Elle peut être à caractère unipersonnel : SASU (Société par Actions Simplifiées Unipersonnelles) ou EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée). Dans ces cas, vous menez seul vos activités. Ou par contre, à caractère associatif : SAS (Société par Actions Simplifiées) ou SARL (Société à Responsabilité Limitée), régimes dans lesquels vous travaillez en association avec d’autres développeurs web. Dans l’un ou l’autre des cas, votre capital personnel est protégé en cas de problème, à moins qu’il s’agisse de fautes graves vous impliquant directement.

Quels avantages et inconvénients d’être freelance ?

Le développeur web indépendant a le privilège d’être le chef de sa propre entreprise. Ainsi, il a le choix de ses horaires et lieux de travail. Il organise son emploi du temps à sa guise et peut choisir avec qui travailler. En tout, il est « libre » dans ses actions.

Les inconvénients de ce travail se retrouvent surtout dans l’irrégularité des revenus. Le freelance n’est payé que juste après son travail, ce qui n’est pas le cas d’un salarié dont la rémunération est garantie à une date fixe de chaque mois. Aussi, la responsabilité du développeur web freelance est énorme. Il n’a pas droit à l’erreur dans ses conceptions ou apports de solutions et doit tout au long du processus rassurer le client afin de le fidéliser.


Droit du travail : choisir un bon cabinet d’avocats
Lunettes pour tous : des lunettes fantaisie à verres personnalisables